5 solutions pour gérer votre e-privacy

Appelées souvent CMP pour “Consent Management Platform”, plusieurs acteurs français et étrangers se sont positionnés sur le marché de la vie privée de nos chers internautes. Toujours actuellement en négociation dans les hautes sphères de l’Union Européenne, le nouveau texte du règlement e-privacy devrait entrer en vigueur courant 2020. En attendant,  je vous présente, dans cet article, 5 solutions e-privacy (gratuites et payantes) pour vous mettre à niveau si besoin. 

Trust Commander (payant)

TrustCommander est l’outil d’e-privacy que j’ai le plus côtoyé jusqu’à présent donc je commence à bien le connaître 😉 Il fonctionne en complémentarité avec le TMS TagCommander de la société française CommandersAct. L’un des avantages de la solution est de proposer aussi un éditeur en ligne pour modifier soi même l’apparence de son bandeau cookies ou de son privacy center :

 Chaque tag embarqué dans le TMS peut ainsi être catégorisé selon une nomenclature à définir soi-même (statistiques, publicitaire…). En revanche, certaines fonctionnalités avancées demanderont des connaissances en javascript ou l’aide de consultants TagCommander.

Didomi (payant)

Didomi est l’autre acteur français reconnu dans le domaine de l’e-privacy. La solution propose deux offres, dont l’une qui démarre à partir de 250€ / mois (pour 100 000 visiteurs uniques). 

Si vous souhaitez voir un exemple en live, les site de L’Equipe et de Les Echos utilise actuellement la solution. A noter que la société Didomi propose aussi un outil permettant de vérifier sa conformité sur son site web ou sur une application mobile (Didomo permet d’afficher le privacy center via un SDK iOS et android, comme TrustCommander). La documentation est disponible à cette adresse : https://developers.didomi.io/

OneTrust (gratuit et payant)

Certainement, l’acteur le plus avancé sur le marché US et se présente comme le leader mondial des solutions de consentement. Pour le coup, la plateforme est très complète : 

Comme Didomi, l’outil propose de générer des rapports pour estimer son niveau de mise en conformité. La plateforme va plus loin puisqu’elle est capable de donner un score non seulement pour le règlement RGPD mais aussi pour les autres textes de loi comme ceux négociés pour le partage des données entre l’UE et les Etats-Unis. Intéressant si vous avez pour ambition de vous lancer sur le marché US.  

L’offre est assez morcelée mais le service d’e-privacy est facturé à partir de 30€ par mois seulement, par site web, et 90€ pour chaque application mobile. Le pricing complet est disponible à cette adresse : https://www.onetrust.com/enterprise-pricing/.

Notez qu’il existe cependant une version gratuite bien cachée. Vu que vous êtes sympas, je vous laisse le lien ici : https://www.onetrust.com/free-edition/?consentManagement pour vous créer un compte si besoin. Astuce n°2 : il existe un petit json pour importer directement le code du module dans GTM depuis github : https://gist.github.com/ju1/97fe6bf82c2c5b857f1f2fcb8358d9a4 (dites-moi dans les commentaires si un petit tuto vous intéresse ?).

Quantcast (gratuit et payant)

Un privacy center que l’on voit souvent sur les sites internet français, notamment car il propose certaines fonctionnalités gratuites. L’outil permet d’accepter les cookies par catégories, et même d’aller refuser certains cookies de solutions publicitaires spécifiques, comme ici avec l’exemple du site Zdnet.fr :

En version gratuite, la configuration sera manuelle et un peu plus longue. L’offre gratuite ne permet pas non plus de customiser l’apparence de sa bannière. 

Cookiebot (gratuit et payant)

La société danoise Cybot a lancé le produit Cookiebot et propose plusieurs plans dont 1 gratuit, permettant de gérer la privacy d’un seul domaine.

L’installation est assez rapide via Google Tag Manager par exemple, et il est possible de customiser sa bannière et les textes affichés même dans la version gratuite. 

L’avantage de l’outil est de proposer tous les mois un crawl du site (d’où le nom cookiebot…) pour identifier les cookies présents sur le site, et proposer aux internautes de les accepter ou non via une page dédié sur son site. Je ferai sûrement un petit tuto à l’occasion pour vous guider dans les étapes d’implémentation !

En bonus, vous pouvez aussi aller voir ce qui se trame par ici : https://cookieconsent.osano.com. Un petit script open-source créé par la société Osano, qui propose aussi des solutions anti RGPD ^^. A Coupler avec Matomo pour les puristes 😉 En revanche, l’outil est encore un peu limité (je n’ai pas vu de gestion des catégories par exemple).

Une liste totalement non exhaustive tant il existe de solutions diverses et variées ! Pour les plus aventureux d’entre-vous, vous pourrez jeter un oeil à une liste plus fournie sur le site de l’iab : http://advertisingconsent.eu/cmp-list/. Dans quelques temps, je publierai sûrement un tableau comparatif sur le blog avec les principales solutions du marché de l’e-privacy. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *